Comme je vous l'indiquais, je suis un fana de baby-foot. Je suis du genre à y jouer au minimum une heure par jour, tous les jours bien sûr, avec de temps en temps des pointes de 5 ou 6 heures. La seule chose que je puis vous proposer concernant le baby sont les règles officielles. Remarquez que celles là datent d'il y a plus d'un an, et donc elles risquent d'avoir été un peu modifiées depuis.


Fédération Française de Baby-Foot Sportif
ASSOCIATION LOI 1901
6 Rue du Coudrier 67100 STRASBOURG
Tél : 03 88 28 78 36 - Fax : 03 88 56 77 30

REGLES DE JEU

Etablies par la Commission d'arbitrage en date du 01.03.97
Toute organisation sous l'égide de la FFBFS implique l'acceptation de ce règlement.

ARTICLE 1 : ARBITRAGE

L'arbitre est souverain, son arbitrage est semi-actif. Ses décisions ne peuvent faire l'objet d'aucune contestation, sous peine d'avertissement. II est responsable du bon déroulement d'un match. II peut a son gré intervenir dans une partie il est le seul juge de l'intentionnalité des fautes. Un arbitre désigné pour arbitrer une partie ne peut être ni refusé, sous peine de sanction immédiate, ni déjugé. Il tranche immédiatement en cas de litige ( râteau, gène, validité d'un but ) ou en cas d'abus. II établit éventuellement les sanctions :

ARTICLE 1.1 : AUTORITE COMPETENTE lors d'un tournoi officiel:

ARTICLE 2 : TENUE SPORTIVE

La tenue sportive est obligatoire pour tout joueur désirant participer à un tournoi officiel: chaussures de sport (basket, tennis) - Shorts sportif ou joggings (caleçon cycliste et bermuda de ville interdits) - Tee-shirt ou débardeur sportif. D'une manière générale il est exigé une tenue sportive correcte laissée à l'appréciation de l'autorité compétente. Pour tout tournoi fédéral, la tenue de club est obligatoire (minimum tee-shirt).

ARTICLE 3 : TABLE DE JEU

La table de jeu ne doit subir aucune modification. Les tapis et joueurs ne peuvent être poncés qu'en accord des organisateurs et des propriétaires des baby-foot, sous peine d'exclusion immédiate du tournoi et remboursement des frais et réparations du matériel abîmé. L'utilisation de magnésie ou de tout autre produit sur la table de jeu est interdite. Les barres ne peuvent être huilées qu'après accord des organisateurs.

ARTICLE 3.1 : BALLES DE JEU

Balles de compétition autorisées :

Le diamètre des balles de compétition doit être compris entre 34 mm et 36 mm. Seules les balles fournies le jour du tournoi seront autorisées. Les joueurs doivent conserver le même type de balle pendant tout le tournoi. Toute balle dure estimée glissante par un des adversaires sera automatiquement remplacée par l'autorité compétente. Toute forme de tricherie sera sévèrement sanctionnée.

ARTICLE 3.2 : CAPUCHONS

Sont uniquement autorisés les capuchons standards de la FFBFS.
L'utilisation des capuchons est tolérée sur toutes les barres sauf le goal, avec possibilité d'utiliser le jeu de tête sur chaque balle. L'utilisation de ces capuchons est interdite pour les contres et les tirs. De plus un joueur devra les conserver au même emplacement durant tout le match, sans pouvoir en rajouter en cours de jeu ou après une première manche.

ARTICLE 4

Les parties se jouent en une manche de 7 à l4 points en tour de poule (tous les tours de poule doivent se dérouler en un même nombre de points ). En tableau final les parties peuvent se jouer en 2 ou 3 manches gagnantes, selon l'appréciation du responsable du tournoi.

ARTICLE 5

La partie commence par un tirage au sort. Si le joueur ou l'équipe ayant gagné le tirage au sort, choisit le camp, l'adversaire aura le bénéfice de l'engagement (obligatoirement avec sa propre balle) et inversement. En cas de match en plusieurs manches, les joueurs ou les équipes pourront d'un commun accord garder leur propre camp à l'issue de la première manche. Dans ce cas ils doivent conserver le camp jusqu' à la fin du match (à la belle, tirage au sort de la balle). Par contre, Si l'un des joueurs ou l'une des équipes désire changer de coté à l'issue de la première manche, ce changement sera obligatoire. Lors de la belle, un tirage au sort sera effectué pour le choix du camp ou de la balle.

ARTICLE 6

Après un appel ou un temps, les joueurs disposent de 4 minutes pour engager la partie (ponçage et échauffement compris). Si ce temps n'est pas respecté, ils seront sanctionnés d'un point de pénalité par minute.

ARTICLE 6.1

Interdiction de s'échauffer lors d'un changement de position AV/AR. En cas de match en plusieurs manches, aucun échauffement n'est autorisé à l'issue de la première partie, la seconde devant reprendre immédiatement. Interdit dans les deux cas de demander le temps mort pour l'échauffement.

ARTICLE 7 : REMISE EN JEU

Lors d'une sortie de balle de la table de jeu, la balle est remise aux arrières du camp d'où elle est sortie quelle que soit sa direction. Une balle coincée sur la barre du goal, immobilisée, est redonnée aux arrières. Une balle immobilisée entre deux barres est donnée aux arrières du camp où elle se trouve. Une balle immobilisée entre les barres des demis est remise aux demis qui n'ont pas eu l'engagement précédemment. Les bandes rouges sont assimilées à la table de jeu, mais pas les bois supérieurs derrière les buts.

ARTICLE 8 : L'ENGAGEMENT

(Joueur ayant bénéficié du tirage au sort ou ayant encaissé un but)
Il sera effectué aux demis, balle arrêtée. Pour tout engagement ou remise en jeu, le joueur doit demander " PRET ? " ou " NON " et attendre que son adversaire lui ait répondu " PRET ! ". L'adversaire a 5 secondes pour répondre " PRET " ou " NON ", si pas de réponse, assimilation à un râteau. Le laps de temps entre 1 but et 1 engagement ne doit pas excéder 10 secondes.
L'arbitre veillera a l'application de ce règlement. Le passage des demis balle arrêtée est interdit, obligation de passer avec balle en mouvement. Si la balle est arrêtée aux demis en cours de jeu, obligation de la passer dans la continuité ou de la remettre en mouvement.

ARTICLE 9

Les tirs des ailiers (pissettes) sont autorisés des deux côtés.

ARTICLE 10

Les reprises ne sont autorisées qu'en double. En simple, sur un dégagement arrière, si la balle est déviée par l'une de ses barres en mouvement (action de jeu), le but n'est pas valable. Une balle engagée aux demis et contrôlée par les avants (balle déviée entre deux joueurs, amortie derrière le joueur ou bloquée), peut être tirée immédiatement, sans attendre l'adversaire. De même pour une balle venant du bois adverse. Le tir n'est pas assimilé a une reprise. Le goal et la barre sont neutres.

ARTICLE 11

Les roulettes sont autorisées sur les barres avants, arrière et goal, et uniquement pour les tirs (contres et " appels " de balle volontaires interdits, assimilés à une gène, voir article 20). La balle doit être contrôlée ou bloquée avant le déclenchement de la roulette, sauf lors d'une balle aérienne passant au-dessus des barres et uniquement pour le goal où le contrôle est impossible (ex. balle lobée). La roulette de la barre des demis est assimilée à un râteau.

ARTICLE 12

Une balle rentrée et ressortie (gamelle) ne vaut qu'un but. Réengagement normal aux demis.

ARTICLE 13

Un joueur ne peut conserver la balle, sous une même barre, plus de 10 secondes (les montants inférieurs et supérieurs et le bois du baby-foot sont neutres).

ARTICLE 14

Les joueurs d'une équipe ne peuvent changer de position (avant/arrière) que lors d'un engagement. En cas de litige en ce qui concerne les changements AV et AR, obligation est donnée à l'équipe venant de marquer le but de définir immédiatement sa position définitive, leurs adversaires doivent alors choisir leurs propres positions.

ARTICLE 15 : TEMPS MORTS

Un joueur ou une équipe peut demander un " TEMPS MORT " qui ne peut excéder une minute par manche, et lors d'un arrêt de jeu (remise en jeu ou engagement). Lors d'un " TEMPS MORT " après 50 secondes l'arbitre rappelle les joueurs en annonçant " TEMPS " pour qu'ils soient prêt a reprendre le jeu, ils disposent alors de 10 secondes.

ARTICLE 16 : TEMPS

Lors d'une gêne, d'un incident matériel (pouvant être vérifiable) ou d'un litige, le joueur peut demander " LE TEMPS ". Il ne s'agit que d'un arrêt de jeu momentané. Un joueur désirant s'essuyer les mains restera sous le couvert des 10 secondes. Le non respect de cette règle est assimilé à une gêne ou faute (voir article 20).

ARTICLE 17 : LES RATEAUX

Lors d'un engagement ou d'un passage aux demis, si la balle est déviée par les demis adverses (" râteau ", " sac ", ou " braille ") vers ses propre arrières, la balle est remise aux demis ayant effectué le passage. Pour un deuxième râteau consécutif (sans échange entre les demis), la balle est remise aux avants (remise en jeu). Si malgré un râteau non réclamé la balle est récupérée par les avants, la règle de l'avantage est en vigueur et le jeu continue normalement. Le double contact (barre des demis frappant consécutivement les montants supérieurs et inférieurs du baby-foot) est autorisé 1 fois sur chaque passage adverse. Le troisième contact est assimilé à un râteau (seul le joueur fait action de jeu pour un râteau, la barre est donc neutre). Un râteau réclamé avant le but est considéré " râteau " et rendu aux demis (le joueur ou l'équipe ayant fait le râteau, ne doit pas en tenir compte tant que l'adversaire ne le réclame pas).
Sur un râteau adverse, un joueur peut jouer l'avantage en ne le réclamant pas et marquer, le but est alors valable. Mais II ne pourra plus réclamer le râteau si le joueur de l'équipe adverse (ayant effectué le râteau) a contrôle/bloqué la balle sur deux barres différentes.

ARTICLE 18 : TIRS DES DEMIS

Un tir des demis vaut but dans les 3 cas suivants :

ARTICLE 19

Le contre des demis s'applique de la même façon que Article 18. Un joueur a le droit de bouger sa barre des demis lors de tout dégagement arrière.

ARTICLE 20

Toutes gênes (chocs par les demis ou les arrières adverses sur les montants du baby-foot lors d'un tir ou d'un contrôle, quelle que soit la surface de contrôle du joueur, chocs des joueurs adverses directs, chocs violents, vibrations du baby-foot, remise en jeu fantaisiste) sont strictement interdites. Le joueur bénéficiant de la gêne aura la remise en jeu de la balle sur la barre adverse directe.

ARTICLE 21

Les joueurs ne peuvent parler en cours de partie, hormis les mots : prêt, râteau, le temps, temps mort ou gêne, et les encouragements lors des arrêts de jeu. Les paroles survenant en cours de partie sans but de gêner l'adversaire sont à l'appréciation de l'arbitre.

ARTICLE 22

Pour tout tournoi fédéral "doubles libres", à leur demande et en début de match, une équipe mixte aura 1 point d'avance pour une manche à 7 points. Une équipe féminine aura 2 points d'avance pour une manche à 7 points. Si le nombre de points est supérieur, les organisateurs pourront adapter ce barème. Les équipes bénéficiant de points d'avance les garderont tout au long du tournoi.

INTERDICTIONS

D'utiliser des accessoires sur les barres non conformes aux règles de jeu
Mettre les mains dans le baby-foot en cours de jeu
Déplacer la table de jeu
Jouer seul contre une équipe
Fumer dans l'enceinte du tournoi
Insulter l'adversaire
Souffler sur la balle
Avoir uneattitude agressive à l'égard des adversaires, des arbitres, des organisateurs ou du public.

TOUT JOUEUR NE RESPECTANT PAS CE REGLEMENT DE LA F.F.B.F.S PEUT SE FAIRE SANCTIONNER OU EXCLURE PAR L'AUTORITE COMPETENTE.

[icône] Retour à la page précédente.

Cette page a été réalisée par Olivier Martin
Version 1.3 - février 1999